Les deux vies de Pénélope

/ Judith Vanistendael ; traduit du néerlandais par Hélène Robbe

Livre

Vanistendael, Judith (1974-....)

Edité par Le Lombard - 2019


Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

La jeune fille et le nègre. 1, Papa et Sophie : 1994-1998 / scénario et dessin Vanyda | Vanistendael, Judith (1974-....)

La jeune fille et le nègre, 1, Papa et Sophie...

Livre | Vanistendael, Judith (1974-....) | Actes Sud | 2008

Sophie, une jeune femme bruxelloise, tombe amoureuse d'Abou, un demandeur d'asile togolais. Quand Abou se trouve menacé d'expulsion, le mariage apparaît comme l'unique moyen légal qui lui permettra de rester en Belgique. Un album largement autobiographique traitant avec humour et sans complaisance du drame des sans-papiers et des réfugiés politiques.

La jeune fille et le nègre. 2, Babette et Sophie / scénario et dessin Judith Vanistendael | Vanistendael, Judith (1974-....)

La jeune fille et le nègre, 2, Babette et Sop...

Livre | Vanistendael, Judith (1974-....) | Actes Sud | 2009

Sophie, mère de famille, raconte l'histoire de sa vie commune avec Abou qu'elle a épousé pour empêcher son expulsion de Belgique.

David, les femmes et la mort / [scénario et dessin] Judith Vanistendael | Vanistendael, Judith (1974-....)

David, les femmes et la mort

Livre | Vanistendael, Judith (1974-....) | Le Lombard | 2012

David apprend qu'il souffre d'un cancer au moment où naît sa petite-fille Louise. Il garde le silence devant sa femme et ses filles qui assistent, impuissantes, à sa mort imminente.

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Une femme tiraillée entre ses missions humanitaires et sa famille 5/5

    En novembre 2015, Pénélope rentre à Bruxelles après 10 années et 32 missions passées en Syrie. Elle est chirurgienne de guerre à Alep, volontaire au service d’une organisation humanitaire. Son mari Otto et sa fille Hélène de 13 ans ont organisé leur vie sans elle. Pour Pénélope la réadaptation à la vie normale est de plus en plus difficile. Depuis déjà plusieurs missions, le retour dans sa famille est de plus en plus dur, le décalage et l’incompréhension se font plus importants. Le lien avec Hélène s'est cassé car Pénélope était absente pour les moments importants de la vie de sa fille. Elle sent qu’elle n’est plus à sa place au sein de la famille. Elle est tiraillée entre rester, ne plus abandonner les personnes qu’elle aime, et repartir dans un pays en guerre, sauver des vies et se réaliser en tant que médecin. Elle est toujours hantée par le fantôme d’une petite fille qu’elle n'a pas pu sauver, symbolisée par des taches rouges vif, qui tranchent avec les couleurs apaisantes et poétiques de l’album. Cette BD est un récit touchant et beau qui permet de découvrir la vie incroyable de cette femme. CP

    par cdc_adu Le 20 mai 2020 à 14:40