PORTAL/PORTAL_MEDIAS_2_XML WML key not defined !

Crystal Framework le portail d'Archimed

Recherche

  
    + de critères

 

IDENTIFIEZ VOUS...

 N° de lecteur
 
 Chiffres après les
zéros sur votre carte
de lecteur BM de Tours
Exemple :
n° de carte 22376001234567
n° de lecteur à saisir : 1234567
 
 Mot de passe
 
 Jour et mois de naissance en 4 chiffres (jjmm)
 
Pour accéder à votre compte lecteur et à des
services personnalisés (suivre vos emprunts,
réserver, etc ...)

 

Panier

Mon panier contenant mes noticesMon panier
Mon panier contenant mes recherchesMes recherches

 

Historique

  • Aucun historique de navigation disponible.

 

Dernières acquisitions Musique

 

 

 

Retrouvez ICI les dernières acquisitions Musique
 

 



 

Scène locale 37

Tous les mois, rendez-vous sur la page

 Scène locale 

 

Vous y découvrirez 

 

Les CD "Touraine" de la bibliothèque

 

les artistes du 37 qui font parler d'eux

 

les structures incontournables....



 

Bienvenue...

... Sur la page Musique de la Bibliothèque municipale

 

 

Novembre-décembre 2018

 

Black music :

des chaînes en fer

aux chaînes en or...

 

 

 

Dans le cadre du "Mois du Film Documentaire", la Médiathèque François Mitterrand propose un cycle "Noire Amérique", dedié aux 50 ans de l'assassinat de Martin Luther King.

Trois films seront diffusés :

 

BLACK MUSIC : DES CHAINES DE FER AUX CHAINES EN OR

I AM NOT YOUR NEGRO

 NOIRE EST LA COULEUR

 

 
Il y a 50 ans, le 4 avril 1968, le pasteur Martin Luther King était assassiné sur le balcon d'un motel à Memphis dans le Tennessee. Aujourd’hui, son combat pour l’égalité raciale et la justice est malheureusement toujours d’actualité aux Etats-Unis. Pourtant, ce pays doit aux descendants d’esclaves une grande partie de sa culture et de son rayonnement international. Que ce soit dans la littérature, la musique, le cinéma ou la peinture, les Afro-américains ont créé des œuvres qui disent beaucoup, aussi, de leur condition et de leurs engagements.

 

Nous vous proposons de découvrir quelques-unes de ces œuvres :

ci-dessous pour la musique, et sur la page cinéma pour les films.

 

Voici quelques titres et albums emblématiques de l'histoire de la musique noire sous l'angle des luttes pour les droits civiques. Un parcours qui nous fera traverser quelques genres musicaux, du blues au rap en passant par le jazz et la soul, parmi les plus essentiels du XXe siècle.

(Chansons entre guillements, albums en italique)

 

=> Cliquez sur les images pour écouter


 

 

 "Steal Away" (vers 1862)

Une chanson de Negro Spiritual avec un double sens : religieux (l'échappatoire offert par la spiritulalité), mais aussi, par un sens caché des paroles, un appel à la fuite, du Sud esclavagiste et raciste, vers le Nord sensément plus ouvert. Une chanson devenue un hymne puissant, repris de nombreuses fois en gospel et en soul.

 

 

"Free At Last" (vers 1907)

Une autre chanson de Negro Spiritual, de nouveau avec un double sens de libération spirituelle, mais aussi sociale. Est devenue encore plus connue lorsque Martin Luther King l'a citée à la fin de son célèbre discours "I have a dream", à Washington en 1963.

"St. Louis Blues" (vers 1916)

Chanson de blues, composée par W.C. Handy. Elle est devenue un standard de jazz qui a été popularisé notamment par Louis Armstrong. Le titre fait référence à la ville de Saint-Louis (Missouri). C'est l'une des plus anciennes chansons connue de l'histoire du blues, et aussi l'une des plus reprise. La version enregistrée par Bessie Smith est très célèbre.

 

Billie Holiday, "Strange fruit" (1939)
Billie Holiday interprète pour la première fois "Strange fruit" en 1939. Cette chanson, qui traite de l'assassinat des Noirs par lynchage, fait scandale. Elle replace la protestation et la résistance au centre de la culture musicale noire contemporaine.

 

 "We Shall Overcome" (vers 1959)

 

(« Nous triompherons ») est une protest song tirée d'un vieux gospel de Charles Albert Tindley intitulé I'll Overcome Someday (1900). Il fut chanté comme hymne lors des marches du Mouvement des droits civiques aux Etats-Unis à partir de 1959.

 

 

Charles Mingus, Mingus Ah um (1959, Columbia Records)

 

Avec le titre “Fables of Faubus”, et son ton ironique, le contrebassiste Charles Mingus entend manifester son opposition à la politique raciste du gouverneur de l’Arkansas, Orval Eugene Faubus.  

 

 

Max Roach, Percussion Bitter Sweet (1961)

L'ensemble de l'album se veut une célébration de ceux qui ont lutté, qui luttent et qui lutteront. La composition "Garvey's Ghost" qui ouvre ce disque est notamment écrite en hommage à l'un des grands militants noirs de la première moitié du XXe siècle, Marcus Garvey.

 

 

 Sam Cooke, "A change is gonna come" (1963)

Sam Cooke est assassiné le 11 décembre 1964. Au cours de cette année-là, dans ce qui est désormais son dernier album (Ain’t That Good News), il publiait une chanson dont le titre servit de porte-drapeau au Mouvement des droits civiques : “A change is gonna come”.

 

 

 Nina Simone, Silk & Soul (1964, RCA).

Nina Simone écrit le pamphlet “Mississippi Goddam” contre le racisme du sud des Etats-Unis et en hommage à Medgar Evers, militant des droits civiques assassiné en 1963 par un membre du Ku Klux Klan.

 

 

Dizzy Gillespie, Dizzy for president (1964, Knitting Factory)

Lors d’un concert au Monterey Jazz Festival, le 21 septembre 1964, le trompettiste annonce qu’il entend être le prochain président des Etats-Unis. Dizzy a même déjà en tête son futur gouvernement...

 

 

James Brown, “Say it loud (i’m black and i’m proud)” (1968)

Dans l’Amérique déchirée par la lutte pour les droits civiques, James Brown lance un cri d’orgueil et de colère qui change la donne. Désormais, on peut dire à pleine voix : « Je suis fier d’être noir ».

 

Archie Shepp, Attica blues (1972, Impulse!).

Septembre 1971, au centre correctionnel d'Attica dans l'état de New York, plusieurs centaines de prisonniers se révoltent pour dénoncer leurs conditions de détention et le racisme des gardiens. L'armée interviendra pour mater la mutinerie dans un bain de sang. Quelques mois plus tard, Archie Shepp sort un album entièrement impulsé par ce drame.

 

Grandmaster Flash and The Furious Five, The Message (1982, Sugarhill Records)

Véritable hymne historique du hip-hop, le morceau est l'un des premiers (en tout cas le premier à être diffusé sur support discographique) à introduire un discours politiquement et socialement engagé, au travers du récit par un habitant du Bronx sur ses frustrations et combats au quotidien. Il influencera durablement une large frange de la production rap ultérieure.

 

 

Public Enemy, It Takes A Nation Of Millions To Hold Us Back (1988, CBS)

Six années après "The Message", Public Enemy creuse le sillon d'un rap engagé : cet album est un brûlot épinglant les travers politiques de l'Amérique de Reagan.

  

 

 VOUS TROUVEREZ CI-DESSOUS UNE SELECTION D'ALBUMS POUR EXPLORER CE VASTE SUJET :



Black Music : sélection Blues & Gospel

Quelques albums emblématiques... depuis le début du 20ème siècle

Important recordings
Important recordings
Leadbelly

Billie Holiday
Billie Holiday
Billie Holiday

La fabuleuse histoire de la musique américaine

Wake up dead man
Wake up dead man
Bruce Jackson

I've got the blues but I'm too damn mean to cry
I've got the blues but I'm too damn mean to cry

 

Black Music : sélection Jazz

Quelques albums emblématiques... depuis les années 1920

Attica blues
Attica blues
Archie Shepp

Mingus ah um
Charles Mingus

The Cry of my people
The Cry of my people
Archie Shepp

Dizzy for president
Dizzy for president
Dizzy Gillespie

Percussion bitter sweet
Percussion bitter sweet
Max Roach

 

Black Music : sélection Rap

Quelques albums emblématiques... depuis les années 1980

It takes a nation of millions to hold us back
It takes a nation of millions to hold us back
Public enemy

Hip-hop masters
Hip-hop masters

Power to the people and the beats
Power to the people and the beats
Public enemy

The message
Grandmaster Flash and the Furious five

Black Music : sélection de livres et DVD

Le Peuple du blues
Le Peuple du blues
LeRoi Jones

Great black music
Great black music
Philippe Robert

Lady sings the blues
Billie Holiday

Great black music
Great black music
Emmanuel Parent

What Happened Miss Simone ?
What Happened Miss Simone ?
Liz Garbus

Le petit livre black music
Le petit livre black music
Hervé Bourhis

Sous les pavés, les chansons
Sous les pavés, les chansons
Stan Cuesta

Bienvenue...

  

ADOPTE UN VINYLE !

 

Un petit air vintage va souffler sur le réseau des bibliothèques !


Suite à l'intérêt régulièrement manifesté autour de nos collections patrimoniales de vinyles (et à la déception de ne pouvoir les emprunter), nous avons franchi le pas : vous proposer des vinyles neufs que vous pourrez emprunter et écouter tranquillement chez vous !

Ci-dessous toutes les infos pratiques et la présentation de quelques perles que vous pourrez découvrir...

 

 

COMMENT CA MARCHE ?


La valisette contient 20 documents et voyagera sur les trois médiathèques du réseau selon le calendrier suivant :


- du 2 au 31 octobre à la Bibliothèque centrale

 

- du 6 novembre au 10 décembre à la Médiathèque François Mitterrand

 

- du 11 au 29 décembre à la Médiathèque des Fontaines.


La suite du calendrier sera indiquée sur la page Musique du portail dès 2019.

 

 

2 disques empruntables par carte


durée du prêt : 4 semaines


Vous pouvez rendre les disques empruntés dans l'une des trois médiathèques.


ON TROUVERA QUOI ?


Un fonds petit mais costaud :


- essentiellement des sorties récentes

- à 80% des albums disponibles exclusivement en vinyle sur le réseau (pour ceux qui n'ont pas de platine, il sera néanmoins possible de les écouter sur les Points-écoute des espaces Musique des médiathèques)

- des genres peu représentés dans les collections patrimoniales : rock, electro, hip hop...

- des artistes qui mettent l'accent sur l'approche analogique dans la création musicale.

 

 

QUELQUES EXEMPLES...


Thomas Poli Candor Chasma - Pensé de A à Z selon une logique analogique, cet album inspiré par le travail du plasticien Flavien Théry vous emmènera sur Mars. Avec une science consommée de la dramaturgie, Thomas Poli crée des textures et des sons entêtants, tenant sans peine les promesses de voyage sidéral faites dès l'impressionnante pochette en 3D.

 

Dita von Teese Dita von Teese - On croirait volontiers que cet album est une mystification : une cover-girl et strip-teaseuse qui voudrait faire autre chose qu'une musique simplement cosmétique et chichiteuse (la bande-son de votre dernier voyage à Ibiza). Hé bien c'est plutôt une bonne surprise : avec l'inénarrable Sébastien Tellier aux manettes, ce disque constitue un bel écrin à la voix éloquente de Dita qui donne le meilleur d'elle-même sans afféteries et parvient à instaurer un climat glamour, intimiste et élégant dans cette électro pop délicate.

 

Fai Baba Sad and horny – Pour son 5e album, le suisse Fai Baba bouscule quelque peu ses habitudes musicales en invitant un batteur féru de jazz et possédant son propre studio d'enregistrement. Il en résulte un blues rock totalement passé à la moulinette indé mais conservant malgré tout ses accents primitifs. Une relative économie de moyens musicaux doublée d'une grande imagination mélodique font de ce disque une grande réussite.

 

Strip-O-Rama volume 1 : touch with your eyes ! ! - Une petite compilation bien épicée concoctée par le DJ El Vidocq : d'obscurs 45 tours américains des années 50 et 60 très orientés mambo, jazz et exotica ; de quoi parfumer agréablement vos cocktails ou garantir une écoute relaxante mais pas soporifique durant votre été.

 

The Buttshakers Sweet Rewards - Groupe de funk bien rôdé par 10 années d'enregistrements et de tournées, The Buttshakers reprend du service sur disque en proposant une musique qui tempère leur énergie brute coutumière et place sur le devant de la scène la richesse mélodique et la subtilité des arrangements qui lorgnent vers une soul plus psychédélique. Avec en guise de locomotive la voix somptueuse de Clara Thompson, ces 10 titres sauront vous donner le frisson, que vous soyez nu-school, old school... ou école buissonnière.


Red Money Shake burn and love - Finissons par nos petits chouchous de la Scène locale tourangelle, un duo de rock abrasif qui a enregistré son magnifique album à Nashville avant une tournée aux States -- et un retour en Touraine, parce qu'ils sont quand même super sympas ! Une énergie brute mais pas brutale au service d'une musique qui remet au 1er plan les fondamentaux du rock : l'énergie et la danse ! Alors oubliez que vous avez chaud... et bougez !

 

 

 

 


RETROUVEZ CI-DESSOUS TOUTES NOS NOUVEAUTES VINYLES A ADOPTER !



Adopte un vinyle ! - Nouveautés décembre 2018

L'Odyssée
L'Odyssée
Fred Pallem

Dilla
Dilla
Abstract Orchestra

Something about April
Something about April
Adrian Younge

Refined Alkaline Water
Refined Alkaline Water
Gensu Dean

Twelve reasons to die II
Twelve reasons to die II
Ghostface killah

God bless taco
God bless taco
Holy Chips

  

Adopte un vinyle !

Des vinyles tout nouveaux tout beaux que vous pourrez emprunter !

Misleading innocence
Misleading innocence
Verbal Razors

Stand by to board
Stand by to board
Saints and Sinners

Plaisir coupable
Plaisir coupable
Francky Goes to Pointe-à-Pitre

Shake Burn and Love
Shake Burn and Love
Red Money

EP01
EP01
Ed Warner

Futuristic Jokes
Futuristic Jokes
Awards

Strip-O-Rama
Strip-O-Rama
El Vidocq

Where the gods are at peace
Where the gods are at peace
Antibalas' afrobeat orchestra

 

Coups de coeur musique 2018

Nouveautés ou non, les bibliothécaires ont aimé...

L'oeuvre pour quatuor à cordes
L'oeuvre pour quatuor à cordes
Guillaume Lekeu

Dying is a wild night
Dying is a wild night
Mélissa Laveaux

Chansons pour toutes sortes d'enfants
Chansons pour toutes sortes d'enfants
Henri Godon

Perfecting sound forever
Perfecting sound forever
Greg Milner

Pompons
Pompons
Édouard Manceau

Hors sol
Hors sol
Grèn Sémé

Free
Free
Guillaume Perret

The visitor
The visitor
Kadhja Bonet

The Duckworth Lewis Method
The Duckworth Lewis Method
The Duckworth Lewis Method

Orphée
Orphée
Jóhann Jóhannsson

Lamomali
Lamomali
Chedid, Matthieu

What Now
What Now
Sylvan Esso

La vraie vie
La vraie vie
Bigflo & Oli

L' école des fables
L' école des fables
L'Ecole des Fables

To Sweden with love
To Sweden with love
Art Farmer

Made the Harbor
Made the Harbor
Mountain Man

LateNightTales
LateNightTales
Nils Frahm

Music IS
Music IS
Bill Frisell

Cris d'écrits
Cris d'écrits
Barrio Populo

The Thompson fields
The Thompson fields
Maria Schneider Orchestra

Fix my life ; Release ; Tuna...
Fix my life ; Release ; Tuna...
Melt Yourself Down

Rosna
Rosna
Laboratorium Rosna

A deeper understanding
A deeper understanding
The War On Drugs

Plaisir coupable
Plaisir coupable
Francky Goes to Pointe-à-Pitre

The boy who cried freedom
The boy who cried freedom
Jacob Banks

Pianos quart de ton
Pianos quart de ton
Ivan Wyschnegradsky

Galactic Taboo
Galactic Taboo
Johnson Concorde

Debussy... et le jazz
Debussy... et le jazz
Claude Debussy

Archives des coups de coeur Musique

      

                                             

 

 

Catalogue des coups de coeur Musique 2017 : à télécharger ICI

 

Catalogue des coups de coeur Musique 2016 : à télécharger ICI

 

Catalogue des coups de coeur Musique 2015 : à télécharger ICI

 

Catalogue des coups de coeur Musique 2014 : à télécharger ICI

 

 

Catalogue des coups de coeur Musique 2013 : à télécharger ICI

 

Catalogue des coups de coeur Musique 2012 : à télécharger ICI

 

Rétrospective des coups de coeur Musique (2009 à 2011) : à télécharger ICI

 



Adopte un vinyle ! nouveautés octobre 2018

De nouvelles galettes à adopter... pour quatre semaines !

LP 2017
LP 2017
Mange Ferraille

Live au Golf Drouot
Live au Golf Drouot
Dynastie Crisis

To the bone
To the bone
Steven Wilson

The Scaners
The Scaners
The Scaners

Polygondwanaland
Polygondwanaland
King Gizzard & The Lizard Wizard

Al-'an !
Al-'an !
Oiseaux-Tempête