Aller au contenu principal

Cicatrices

couverture du document
Aucun vote pour le moment
LivreDisponible
Veuillez vous connecter pour réserver
Critiques
Avis

Kyonosuke est défiguré suite à un accident. Lorsqu’il retourne au collège, il ne subit que moqueries et harcèlement. Akira vient un jour à son secours et va alors se tisser une belle amitié qui va petit à petit se transformer en des sentiments plus forts. Mais Akira elle aussi n’est pas conforme à ce que la société voudrait qu’elle soit. Ce manga chilien nous offre un récit sincère et touchant sur des problématiques très actuelles comme le harcèlement, la violence familiale ou la transidentité, et si par moment il y a quelques facilités dans la narration, on ne peut que ressortir ému de cette lecture. M. W.

Cicatrices

Série :
Tome :
1
Auteurs :
Arias, Brandon Auteur du texte
Editeur :
Collection :
Année de parution :
2024
1 vol. (191 p.) : illustrations en noir et blanc : 18 cm
Note générale :
Kyonosuke et Akira sont deux collégiens vivant dans une petite ville de la campagne japonaise. Le premier, dont une partie du visage est traversée par une cicatrice depuis une greffe de peau, fait face aux brimades de ses camarades. La seconde, jeune fille trans, subit les coups de son père. Leur rencontre les amène à fuir leur environnement. ©Electre 2024
Disponibilité Section Médiathèque Localisation Cote
Disponible Adultes Bibliothèque Centrale 1er étage - Mangas BD ARIA c 1
Critiques
Avis

Kyonosuke est défiguré suite à un accident. Lorsqu’il retourne au collège, il ne subit que moqueries et harcèlement. Akira vient un jour à son secours et va alors se tisser une belle amitié qui va petit à petit se transformer en des sentiments plus forts. Mais Akira elle aussi n’est pas conforme à ce que la société voudrait qu’elle soit. Ce manga chilien nous offre un récit sincère et touchant sur des problématiques très actuelles comme le harcèlement, la violence familiale ou la transidentité, et si par moment il y a quelques facilités dans la narration, on ne peut que ressortir ému de cette lecture. M. W.

0 commentaires